©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
Présentation et fils persos des membres : Ici tous les membres (couples candaulistes, femmes et aussi hommes seuls) sont invités à se présenter à toute la communauté du forum. Chaque nouveau membre est en couleur bleue claire tant qu'il ne s'est pas présenté, il ne peut pas créer d'autre sujet qu'une présentation.
Si la présentation est validée, il aura ensuite accès à tout le forum. Alors n'attendez plus pour vous présenter, ou souhaiter la bienvenue aux nouveaux candaulistes inscrits !
  • 1
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 39
#2583865
Le formidable final de la dernière aventure de @Patrice63 et de Marine/Marina (voir ici : viewtopic.php?p=2583852#p2583852) m'a inspiré ce poème que je leur dédie.

Calcul,

Très longtemps mon savoir fut nul
Dans l’art si spécial du calcul.
Idem pour l’homme de ma vie ;
Les maths ne sont pas sa lubie.
Singulier de l’indicatif,
Oui, mais toujours exclamatif ;
C’est ainsi que nous vivions
La grammaire de la passion.
Et puis un jour, je retrouvai
Un homme qui m’avait charmée.
En accord avec mon mari
Enchanté, je m’offris à lui.
Nous fîmes un trio classique.
J’alternais entre leurs deux triques.
Puis, soudain, advint la leçon
Sur la beauté de l’addition.
Mon amant nous apprit comment
Connaître le contentement
Avec deux mâles en même temps.
C’est pour vous dire élégamment
Qu’avoir deux bites qui coulissent
À l’unisson, Dieu quel délice !
Grisant nouvel Eldorado
Qui transcende ma libido.
Mon homme et moi nous pratiquons
L’être à trois dos, à l’occasion.

IMG_9471.jpg

IMG_9468.jpg

IMG_9469.jpg

IMG_9470.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Yvelines49, Patrice63, Bri et 3 autres a liké
#2585122
Il faut savoir choisir. Et ce n'est pas toujours si facile. Mais au final, avoir le choix dans la date, n'est-ce pas merveilleux ?

Le choix,

Tes yeux lumineux vibrent de malice.
Tu m’as préparé un gordien supplice.
C’est à ma seule décision qu’échoit
L’action ardue, délicate, du choix.

« Jusqu’à présent, j’ai toujours décidé
Du mode dont nous allions procéder.
Mais de ce pouvoir, parfois je me lasse.
Aussi, ce jour, je te cède la place. 

Mieux que Pâris devant les trois déesses,
Sois perspicace, agis avec adresse.
Du problème, tu connais les données,
Ne laisse pas le sort t’abandonner. »

Sur ses doctes mots, elle me fait face,
Si lascive lorsqu’elle se prélasse,
Qu’en comparaison, les travaux d’Hercule
Semblent insignifiants, presque ridicules.

Devant tant de beautés, comment choisir ?
Être rationnel ? Me faire plaisir ?
Son grand défi teste toutes mes failles
De bretteur, sabre d’estoc ou de taille ?

Qui en premier ? Le fendu sadinet
Aux lèvres carmin, charnus coussinets ?
Ou alors le discret œillet plissé,
Cyclope réservé aux initiés ?

Je fréquente assidûment ces deux lieux,
Berlingots délicats et délicieux.
Chaque lopin brille de ses mérites,
Choisir est donc d’autant plus émérite.

J’ai fini par trancher ce nœud gordien.
Et c’est ainsi que pour mon plus grand bien,
Ni son con, ni son cul, d’abord ne touche.
Mon pieu baisera en premier sa bouche.

IMG_1230987.jpg



IMG_5009.jpg

IMG_6035.jpg

IMG_6034.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
joliefeline, Bri, Liberee21 et 5 autres a liké
#2585138
Deux nouveaux poèmes en miroir commandés par le mari désireux de dévergonder sa femme et pour qui j'ai déjà écrit d'autres textes. Lui, et elle, sont satisfaits de ces textes ; et je les en remercie.

C’est mieux,

Tu as tout à y gagner.
Et oui, c’est la vérité.
As-tu oublié la joie
Profonde de tes émois
Quand un mâle performant,
Si fier d’être ton amant,
Déchaînait ta libido ?
Comme ils étaient bons et beaux
Ces moments où tout ton corps
Voulait qu’il te prît plus fort.
Pense à tes désirs féroces
Pour un amant non précoce
Qui fait durer le plaisir
Et sait te faire gémir.
Tu es dans le plus bel âge.
Rejoue au libertinage !
L’auteur de ces vers serait
Fou de joie si tu voulais,
Au salon, dans la cuisine,
Avec lui, être coquine.

IMG_112209.JPG

morena_fortino_la_chatte-2.jpg

IMG_202109.jpg


Fou,

Ta chatte en feu rend fou
Mon bâton d’amadou
Qui est tout enfiévré
Car il va y entrer.
Au-delà de la grève
Humide de tes lèvres,
S’étend un continent
Qu’il foule maintenant.
La pointe est bien passée,
La fente a apprécié.
Le bâton a pris feu,
Parti en tête-à-queue.

IMG_202106.jpg

IMG_882029.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Saxojaune, Liberee21, Patrice63 et 10 autres a liké
#2585340
@pleasecuckme a posté deux vidéos où il joue au voyeur de sa femme et de son amant par le trou de la serrure (viewtopic.php?p=2585181#p2585181). Cela m'a donné matière pour cette fable.

La serrure,

Un mari apprit que son rendez-vous
Était annulé pour cause de toux
D’un client ami.
Derechef l’époux, semelles de vent,
Vers son doux logis, fonça prestement
Retrouver sa mie.
Si grand était son désir de la prendre,
Qu’un instant de plus, il ne put attendre
Pour un fol déduit.
Dans son pantalon, son sexe à l’étroit,
Battait la mesure de ses émois.
Et il ouvrit l’huis.
Léger comme un sioux, il se faufila
Dans la maisonnée, dans tous ses états.
C’est alors qu’il ouït.
Se diffusaient de la chambre nuptiale,
De longs gémissements et de forts râles.
Et tout ça, sans lui.
L’huis étant fermé, c’est par la serrure
Qu’il connut de ses cornes la mesure.
Et il s’en réjouit.
Plutôt que d’entrer, il resta dehors.
De jouer les voyeurs, c’était si fort.
De voir, il frémit.
Il admira le beau cul de sa femme
Adorée, ondoyer, secoué de spasmes.
Mais quelle alchimie !
Il sut apprécier la main de l’amant
Viril caresser ce fessier dément.
Quel tableau inouï.
Et plus sa femme chevauchait le pieu
De son amant, plus il était heureux.
Avec eux, il jouit.
Délicat, il laissa passer du temps
Avant que de rejoindre les amants.
Et il leur sourit.

IMG_9545.jpeg

IMG_9546.jpeg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
#2585393
@Dionysos06

Quel régal !
Cela reflète bien ce que j'ai ressenti en voyant @Schat et @vince91 faire l'amour en douceur par le trou de la serrure.

Et tu as bien deviné, je les ai rejoins ensuite.
Je vais le publier. C'est chaud.
#2585481
On parle souvent de "trou" quand on parle sexe...
Mais le trou de la serrure, il est encore plus subtil !

Je ne suis pas à la place de ce mari qui reste sagement dehors, n'est pas invité, sauf à regarder par le trou de la serrure... Mais je pense que de nouveau, tu as pu mettre le doigt sur les sentiments ressentis par ce monsieur ?

Chapeau !
  • 1
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 39

Notre boutique candauliste 100% sécurisée