©FORUM CANDAU - N'oubliez pas de liker !
Présentation et fils persos des membres : Ici tous les membres (couples candaulistes, femmes et aussi hommes seuls) sont invités à se présenter à toute la communauté du forum. Chaque nouveau membre est en couleur bleue claire tant qu'il ne s'est pas présenté, il ne peut pas créer d'autre sujet qu'une présentation.
Si la présentation est validée, il aura ensuite accès à tout le forum. Alors n'attendez plus pour vous présenter, ou souhaiter la bienvenue aux nouveaux candaulistes inscrits !
Avatar de l’utilisateur
par StanIvanov
#2629446
Afin de vous donner un peu de lecture en cette belle journée de dimanche, la suite de notre récit.

J'ai transmis un à un à Lou tous vos gentils compliments.

A peine dix mètres franchis qu’elle se dirige vers le grand lit, pièce centrale de cet espace dédié aux plaisirs charnels. Je suis fasciné. Elle rejoint un homme brun et sa femme. Des Méditerranéens souriants. Elle me confiera plus tard que l’homme lui a fait un signe afin qu’elle le rejoigne. Ce qu’elle a fait sans sourciller. Elle embrasse la femme brune, sensuelle, magnifique, au parfum envoûtant. Une femme blonde allongée à côté et qui vient tout juste de se faire prendre lui demande « C’est quoi ton parfum ». « C’est mon homme qui me l’a offert ». Lou est partie s’occuper de la queue de l’homme. Elle suce avec application cette queue d’une taille raisonnable qu’elle peut enfoncer sans mal dans sa bouche pour mieux l’envelopper de sa langue et extirpe à l’homme des râles de plaisir. La femme blonde la rejoint un instant. Elles s’embrassent, mêlent leur langue autour de ce gland gonflé. Je suis allongé à côté. J’ai sorti ma queue. Je me branle en regardant ce ballet de langues autour de cette queue qui ne demande qu’à être caressée, branlée, sucée, engloutie dans un orifice ou un autre. L’homme enfile un préservatif, demande à Lou de grimper sur lui. Elle ne se fait pas prier. Elle le chevauche, les seins dressés, ces mouvements de hanches que je connais par cœur et qui me fascinent. J’imagine son clitoris qui glisse sur le pubis de sa monture.

Elle se balance, d’avant en arrière, son bassin ondule, je scrute son visage, je dévore des yeux ses épaules, son ventre plat, ses hanches et ses mains magnifiques fraîchement manucurées. Elle me prend la main, m’embrasse, tout en restant empalée, en mouvement sur l’homme qui la contemple, l’enveloppe de son regard. Autour, des femmes s’embrassent, des couples s’étreignent et se prennent. J’entends la musique de la piste de danse. Il y a des cris, des gémissements, des râles, le bruit de vêtements qu’on retire, ou que l’on remet selon l’instant, des mots qui s’échangent dans la noirceur et la moiteur ambiantes. On murmure, on susurre, on rit aussi. Le cul est joyeux. Décomplexé. Sans vraiment d’autres horizons que lui-même ici, ce soir. Lou, marque une pause. Elle se relève. Enfile ses talons hauts. « Allez, on fait une pause ». Je lui souris. Elle a son regard à cet instant. Ce regard. Plein d’assurance, de fierté, de joie et de vie. Celui qui me chavire, me bouleverse.

Retour sur une banquette au milieu d’une foule dispersée. On échange quelques mots, quelques caresses. Ma femme est belle. Radieuse. Solaire. Elle éclaire ma nuit et celle de ce lieu. Elle se lève et file sur la petite piste de danse. Accrochée à la barre alors que les lumières multicolores et mouvantes viennent caresser son corps comme d’autres quelques instants plus tôt. Je me déplace pour mieux la regarder. Je la contemple osciller, ses fesses magnifiques en mouvement. Je suis fasciné par son cul qui ondule en rythme. L’envie de le saisir, de l’embrasser. Glisser ma langue jusqu’à son endroit le plus sensible, le plus secret et le plus délicat. Je me ressaisis mais il me tarde de la prendre, de me sentir m’enfoncer en elle. Elle capte les regards alentours. Hommes et femmes la regardent. Magnétique. D’autre femmes viennent à sa rencontre. Les plus belles de la soirée. A cette instant les trois plus belles femmes du club illuminent la piste. Les regards convergent. Elle échange quelques mots avec l’une, avec l’autre. Je les vois la convoiter. Elles se sourient, se caressent furtivement. La sensualité est aussi et peut-être surtout là ce soir.

Elle revient. Pour mieux repartir. Nous décidons de retourner au coin câlins.
Avatar de l’utilisateur
par john75
#2629690
Bienvenue sur le site !
De Paris aussi ;)
Lou :qs: :cuck:
Avatar de l’utilisateur
par StanIvanov
#2629998
Merci encore pour tous vos messages ! Les commentaire concernant Lou lui sont tous transmis.

Voici la fin de ce premier récit. Il m'en reste d'autres à partager, en espérant avoir bientôt l'occasion d'en écrire de nouveaux... Peut-être lors de nos prochaines vacances au Cap ?

Suite >>>

Dans la pénombre, on devine les corps qui s’emboitent, coulissent les uns contre les autres, se serrent, s’étreignent et jouissent au rythme de va et vient souvent nerveux. Alors que nous passons, je regarde rapidement trois femmes prises en levrette. Un classique dans ces lieux d’exhibition ou être prise peut aussi parfois dire être soumise. La levrette est une des toutes premières étapes de la soumission, de l’abandon de soi à un autre. Une façon de s’offrir complètement en confiant à l’autre son anatomie autant que son bien-être. A cet instant ces femmes sont belles même si je ne crois pas avoir pu distinguer à aucun moment leur visage.

Au détour d’un couloir, Lou croise une femme. Une Asiatique. Jolie. Derrière elle son homme. Les deux filles commencent à se toucher, s’embrasser. L’homme glisse une main ici ou là. Lou se laisse faire. Je m’approche. La jeune femme s’interroge : « Vous êtes ensemble ? ». Lou répond, « oui c’est mon mari ». Une alcôve se libère juste à côté, nous nous y engouffrons tous les quatre. Le couple explore le corps de Lou, l’embrasse. Je glisse une main vers la petite poitrine en pointe de l’Asiatique. Elle me regarde, me tend ses lèvres, je l’embrasse tout en laissant mes mains se perdre sur elle.

Lou se penche sur elle, la travaille de ses doigts habiles. Elle effleure le clitoris, glisse des doigts fins à l’intérieur et découvre une intimité serrée parfaite pour y accueillir une queue et donner du plaisir. Elle penche la tête, utilise la langue. Je pose ma main sur sa tête, la poussant légèrement, pour l’inviter à lécher sa compagne de jeu. Elle s’y attèle, avec soin. Je la regarde tout en glissant mes doigts entre ses lèvres humides, en titillant son clitoris.

Son homme s’est placé près de sa tête afin qu’elle le prenne dans sa bouche. Ses va et vient le long de cette belle queue sont hypnotiques. L’homme m’invite à prendre sa place. Il se glisse derrière Lou et la travaille de ses doigts tout en attrapant ses seins. Pour lui, la vue est somptueuse.

L’Asiatique me branle. Je regarde en même temps ma femme la lécher et l’homme caresser les fesses de Lou. C’est un ballet magnifique. L’Asiatique m’invite à lui baiser la bouche. Je m’active, m’enfonce profondément entre ses mâchoires. Douce et ferme à la fois. Je sens ma queue s’enfoncer en elle longuement et avec délectation. Je sens son odeur. Forte, musquée, presque entêtante. Je songe alors à l’odeur de Lou. Unique. Délicieuse. Réconfortante.

Changement de configuration. Je change de position, Lou aussi. L’homme glisse deux doigts en elle. Elle me jette un regard lourd de sens. Elle aime ce qu’il est en train de lui faire. Je regarde la femme que je surplombe, me glisse en elle et commence à la baiser. L’homme pénètre aussi ma femme. L’endroit est exigu, inconfortable, mais nos amants sont attentifs, doux et doués. L’Asiatique gémit, pousse des petits cris, bouge son bassin, lève les bras. Elle aussi offerte. Elle semble jouir. Son homme jouit aussi. Je me retire, enlève le préservatif et m’introduis en Lou. Pour la sentir. De l’intérieur. Belle. La soirée touche à sa fin.

Quatre queues pour une seule soirée. Dehors, il pleut. Il fait nuit. Pas encore froid. Le taxi ne tarde pas. On échange quelques mots sibyllins en présence de ce témoin inopportun mais nécessaire. Retour au bercail.

Il est tard. La nuit bien avancée. Je me perds dans le regard de Lou qui semble heureuse. « Mission accomplie. Je peux cocher la case » me lâche-t-elle. Je lui souris. Elle n’a pas joui. On se rattrapera quelques heures plus tard. Au lit, je lui dis souffle « prends ton jouet et fais-toi jouir ». Elle acquiesce. Le moment dure. Elle explose. Me regarde. Me dit « je veux bien que tu me mettes deux doigts, ou autre chose ». Cela sera autre chose alors. Elle jouit à nouveau intensément. Moi aussi. Longuement. Au fond d’elle. Là où j’aime être. Au plus près de ma femme.
Avatar de l’utilisateur
par jeanrp
#2630139
Merci @StanIvanov pour ce charmant récit joliment imagé !.... et j'imagine un prochain, contant quelques poses dénudées sur canapé, pendant qu'avec une profonde concentration et une grande attention le scribouilleur tracerai les contours des délicieuses courbes de Lou... :)
CARTE-00 copie.jpg

Jeancrayonneurecevant
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Yvelines49, pat45, StanIvanov et 1 autres a liké
Avatar de l’utilisateur
par StanIvanov
#2631724
De retour après quelques jours de déménagement... Un changement de lieu qui a visiblement inspiré Lou. Hier soir, dans notre nouvelle chambre, elle regarde le fauteuil que nous avons posé dans un coin et me dit "tu serais bien là pour me regarder avec un compagnon de jeu, tu pourrais prendre des photos, te poser, puis nous rejoindre...". Et quelques minutes plus tard : "tu crois que tu pourrais m'attacher sur ce lit ?". Je lui réponds, le lit n'a pas changé et nous avons toujours de quoi t'attacher en croix sur le lit oui....". A suivre donc mais ce come back se préciserait-il ?

martino : hello ! J'espère que la suite ici te plaira aussi ;-)
jeanrp : Très sympa ces esquisses. Voilà qui donne des idées !
scort75 : c'est exactement ce que je lui dis depuis toujours, qu'elle est faite pour ça...
Dionysos06 : je tenterai de publier ici un autre récit d'une de nos autres sorties avant qu'on se sauve en vacances.

En attendant quelques photos de Lou prises l'année dernière lors d'un petit shooting. N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez, ce que cela vous inspire, etc.

test-2 copie.jpg
Capture d’écran 2022-07-12 à 09.30.40.png
test47 copie.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Volt, hellboy38, cok1secret et 46 autres a liké
Avatar de l’utilisateur
par jeanrp
#2631736
@StanIvanov Les photos sont superbes et subliment Lou, dans sa sensualité, l'érotisme de ses poses, l'élégance de son sourire....
Bonnes vacances à vous et n'hésitez pas à oser quelques croquis à la rentrée...:)
Jeanquipromènelescrayonsenvacances
#2631743
Coucou, magnifique post que je découvre ! J'adore les photos, elle a un petit air mutine avec à la fois un charisme coquin ! J'adore.

Super expérience, quelle audace de la belle ! Physiquement, elle ressemble un peu à ma belle à moi, donc forcément elle me plait aussi :D

A suivre avec plaisir.
jeanrp a liké
Avatar de l’utilisateur
par Dionysos06
#2631759
@StanIvanov envie de coquiner avec cette panthère sexy aux courbes excitantes et à la bouche si faussement sage <3

Notre boutique candauliste 100% sécurisée